Le Bio poursuit sa progression en Belgique

8 décembre 2014

Le bio a la cote en Belgique depuis quelques années. De manière générale, tout le secteur connait une croissance régulière depuis 2005. Les chiffres à la hausse de 2013 n’échappent à la règle. Tant au niveau de la superficie agricole consacrée à l’agriculture biologique que les élevages et la consommation. Explication.

Le rapport de Biowallonie de juin 2014 nous apporte les derniers chiffres sur le bio en Belgique. Le moins qu’on puisse écrire, c’est que le secteur progresse bien. D’année en année, les chiffres sont à la hausse et 2013 n’a pas fait exception.

Nombre d’agriculteurs et surface agricole

Le nombre d’agriculteurs bio était de 1195 au 31 décembre 2013, c’est 105 de plus qu’en 2012. Et si on remonte à 2007, le nombre d’agriculteurs bio a presque doublé ! On en comptait en effet un peu moins de 600 à l’époque. Même constat du côté de la surface agricole utile consacrée au bio. Celle-ci représentait 29.222 ha en 2007, aujourd’hui, elle en représente 57.427 ha. Presque le double. Entre 2012 et 2013, la surface agricole utile bio a progressé de 4,7 % en Belgique. On note une croissance plus importante en Wallonie (4,9 %) qu’en Flandre (2,6 %).

L’élevage bio, lui aussi en hausse

Le nombre d’animaux bio a triplé en 10 ans en Wallonie. En 2013, le nombre de têtes a augmenté de 6,9 % (tout animaux confondus). Mais c’est dans l’élevage de poulets bios qu’on observe la plus forte progression : +5,5 % pour les poulets en chair et +28,3 % pour les poules pondeuses. Ce succès s’expliquerait par une forte demande des filières de commercialisation en Belgique.  La filière bovine bio a connu une hausse de 3,6 % et la filière porcine bio un recul de 1,4 %. Cette dernière est la seule à connaître un chiffre à la baisse.

Augmentation du nombre de producteurs bio

Au 31 décembre 2013, la Belgique comptait 1514 producteurs bio (+9 % par rapport à 2012). Au niveau de leur répartition géographique, on constate qu’ils sont nettement plus nombreux en Wallonie (79 %) qu’en Flandre (21 %). Ces chiffres, ramenés à l’ensemble du territoire, montrent que les fermes biologiques ne représentent encore, à l’heure actuelle, que 4 % du total des fermes en Belgique.

La demande des consommateurs en hausse

Selon le rapport de Biowallonie, citant l’état des lieux de 2013 de l’agriculture biologique en Flandre, plusieurs tendances se dégagent au niveau du consommateur. La consommation de produits bio a connu une hausse de 8 % au cours de l’année 2013. Les fruits et légumes sont les produits bio qui reviennent le plus souvent dans le panier du consommateur. Ils sont suivis (dans l’ordre) des produits laitiers, des œufs et de la viande. En moyenne, les produits bio sont un tiers plus chers que les produits conventionnels (non bio) avec des variations selon les produits.

Qui achète bio ?

Au niveau du profil des consommateurs de produits bio, le rapport montre que les familles aisées avec enfants et les pensionnés à hauts revenus représentent ensemble 50 % des dépenses en faveur du secteur bio. Cependant, ce sont les célibataires qui consacrent la plus grande part de leur budget à ce type de produits. Les ménages à faibles revenus avec enfants et les ménages à un seul revenu consacrent quant à eux une faible part de leurs dépenses alimentaires au bio. Mais on constate tout de même une petite augmentation des dépenses bio pour ces derniers (respectivement +0,1 % et 0,3 %).

La grande distribution comme point de vente principal

Les supermarchés classiques représentaient en 2013 le plus gros canal de distribution des produits bio avec 44,1 % du marché. En deuxième position, on retrouve les magasins spécialisés/épiceries bio (30,6 %), suivis des épiceries de quartier (13,5 %). Les ventes directes à la ferme et au marché représentent chacune 4 % du marché. Enfin, les magasins hard discount restent le plus petit canal de distribution avec 2,7 %.

Retrouvez les magasins bio près de chez vous

Depuis peu, notre appli mobile TicketFinder et notre moteur de recherche vous permettent de retrouver les magasins d’alimentation bio autour de vous qui acceptent la carte Ticket Restaurant® et/ou les titres Ticket EcoCheque®. Lisez notre article « remplir son frigo avec ses Ticket EcoCheque® » pour en savoir plus sur les produits que vous pouvez vous offrir avec les écochèques. Un indice : pensez aux labels !

En savoir plus :

Share Button

Soumettre un commentaire