Le bio, une histoire de labels

16 décembre 2014

Vous trouvez de plus en plus de produits portant des labels « bio » dans les magasins, épiceries et supermarchés. Que se cache-t-il derrière ce(s) label(s) ? C’est ce que nous allons tenter de vous montrer avec l’aide des informations de l’Agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité (APAQ-W).

EU_Organic_Logo_Colour_rgbLes produits bio sont de plus en plus nombreux dans vos magasins alimentaires préférés, en grande distribution, dans des magasins spécialisés ou chez le producteur. Il existe plusieurs sortes de labels, mais une certitude : les produits qui se disent bio le sont vraiment, uniquement s’ils possèdent le label européen. Il est présent sur tous les produits préemballés sous la forme d’une feuille blanche sur fond vert et vous permet d’identifier en un clin d’œil si un produit est bien bio. Vous ne pouvez pas le manquer ! En outre, ce label vous assure que le produit est payable en Ticket EcoCheque®, pour autant que le commerçant soit notre partenaire (voir notre moteur de recherche).

Le label bio européen, votre certitude

Le label bio européen, ce n’est pas une simple étiquette. Son utilisation est légiférée et protégée. Pour vendre un produit bio, il faut respecter un règlement européen strict couvrant toutes les étapes de la fabrication du produit : de la production à la ferme à la vente, en passant par la transformation, la distribution et l’importation. Le règlement impose en effet des règles très précises en matière de bien-être animal (densité, éclairage naturel, parcours extérieur), de pratiques culturales (recours à des méthodes mécaniques, sans pesticides et engrais chimiques, OGM interdits) et de transformation des produits (liste restreinte d’additifs et auxiliaires technologiques). C’est pourquoi tout produit nommé « bio », « organic »,… doit obligatoirement disposer de ce label pour prétendre être bio. Les autres labels bio peuvent compléter le label européen, mais en aucun cas le remplacer.

Le contrôle, gage de garantie

Le label bio européen, c’est non seulement une garantie que les produits respectent le règlement européen, mais aussi et surtout qu’ils ont été contrôlés. Tout opérateur souhaitant se lancer dans l’agriculture biologique ou le commerce de produits bio est en effet soumis à des contrôles plusieurs fois par an. Ceux-ci sont effectués par des organismes indépendants, agréés officiellement.

Les autres labels

En plus du label européen, il en existe d’autres, nationaux privés ou publics. Biogarantie® et Ecogarantie® sont les deux références en Belgique, AB l’est en France. Les produits qui portent ces labels répondent en fait à des cahiers des charges privés ou publics (ex : AB est un cahier des charges public) qui viennent compléter le cahier des charges européen. Le label Biogarantie® porte plus particulièrement sur la restauration collective, le textile, le petfood… et le label Ecogarantie® porte, lui, plutôt sur des normes pour les produits de nettoyage et cosmétiques composés de matières premières agricoles bio.

LOGO_ECO_LABEL_Bio Garantie   LOGO_ECO_LABEL_ECO Garantie 

Les marques propres aux magasins

Vous pouvez aussi trouver des produits bio dans vos supermarchés Delhaize et Carrefour, magasins qui ont leurs propres marques bio (ex : Bio/Delhaize, Agir/Carrefour). Ces derniers sont en réalité des outils marketing vous permettant de retrouver plus facilement les produits bio qui se trouvent dans leur magasin. Ils sont apposés sur des produits bio préalablement contrôlés et certifiés, conformément au règlement européen. Vous devez donc également y retrouver le label européen et pouvoir les payer avec vos Ticket EcoCheque®.

Logo_bio_CarrefourLogo_Bio_Delhaize

Les chartes d’engagement

Outre les labels, d’autres initiatives ont vu le jour au sein du secteur bio. C’est le cas, par exemple, de la charte d’engagement de Nature & Progrès qui demande le respect de certains aspects sociaux tels que la dimension familiale de l’exploitation, la rémunération correcte dans un circuit court, etc. Contrairement aux cahiers des charges des labels, cette charte ne dispose pas de caractère contraignant et n’est donc pas à confondre avec eux.

Logo_Nature et progrès

Vous souhaitez approfondir vos connaissances sur l’agriculture biologique en Wallonie, rendez-vous sur le site www.biodewallonie.be

Share Button

Soumettre un commentaire